Ce qu’il faut savoir sur la voiture autonome

Rouler à bord d’une voiture sans chauffeur, cela semble relever de la science-fiction et pourtant cette technologie est en train de se concrétiser actuellement. De nombreux constructeurs se penchent sur la conception et la mise en circulation de ces véhicules qui se déplacent sans intervention humaine. Dans la suite de cet article, vous allez justement découvrir plus de détails sur la technologie utilisée par les voitures autonomes.

Qu’est-ce qu’une voiture autonome ?

Une voiture autonome fonctionne grâce à l’utilisation de nombreux capteurs et d’un système informatique qui analyse les données recueillies par les capteurs. La technologie des voitures autonomes utilise notamment des radars (longue portée, lidars), des caméras (frontale, infrarouge) et des capteurs ultrasons. Grâce à ces divers capteurs, le véhicule peut détecter les obstacles, les autres véhicules ainsi que les divers n de géolocalisation et utilisent une cartographie en 3D qui assure une bonne précision. Le véhicule du futur est également doté d’un protocole de communication pour les échanges avec les autres véhicules.

Véhicule autonome et véhicule à pilotage automatique : quelles différences ?

On entend souvent les termes véhicule autonomes et véhicules dotés du système de pilotage automatique. Ils ramènent tous les deux au concept d’un véhicule qui peut rouler sans intervention humaine, mais à des niveaux différents. Un véhicule autonome peut, comme son nom l’indique, fonctionner de manière 100%. Le véhicule se base sur les données recueillies par les capteurs pour accélérer ou freiner. Pour surveiller la route, le véhicule n’aura pas besoin que le conducteur signale la présence d’un autre véhicule ou d’un obstacle. Par ailleurs, le système détecte lui-même les pannes. Un véhicule à pilotage automatique, quant à lui, fonctionne comme les avions qui nécessitent quand même l’intervention d’un pilote. En fait, le pilotage automatique est enclenché de manière temporaire en cas d’indisponibilité du conducteur. Cependant, il ne le remplace pas totalement.

Le développement de la technologie des voitures autonomes est au centre de toutes les attentions actuellement, non seulement par les usagers de la route, mais également par les constructeurs automobiles.